anouche agobian CM 25 01 2016Intervention d ‘Anouche AGOBIAN

J’aurais tant aimé pouvoir dire : enfin une délibération structurante, concertée, avec des objectifs clairs … Mais non, encore une fois vous « noyez le poisson » dans une grande litanie verbeuse pour obtenir au final un système bien éloigné de la transparence et de la lisibilité annoncée.
Annoncée, c’est vraiment le mot… Presque 2 ans que nous attendons ces critères. Pas une commission Temps Libre ou Emancipatrice ou nous vous avons demandé de faire une présentation même partielle de vos démarches. Et à chaque fois, le même discours, « Laissez nous faire … vous allez voir ce que vous allez voir !!! ».
Et là, en janvier 2016 … on voit …et on cherche la grande nouveauté !
Vous avez simplement réécrit l’existant en le compliquant. La politique sportive de l’ancienne municipalité était déjà concertée avec le milieu sportif associatif grenoblois et elle s’appuyait sur des critères que vous reprenez pour la plupart… Il ne me semble pas que les dirigeants des clubs se plaignaient du manque d’aide ou de soutien.
Vous parlez dans la presse de « fait du prince »… Mais vos revanches vous aveuglent !! Vous participiez au vote des délibérations subventionnant les clubs sportifs.. Et il ne me semble pas que vous étiez contre !!!

Admettez que votre politique est brouillonne et en panne de mise en place. Sauf en matière de « COM » car vous n’en êtes pas les princes mais bien les rois en ce domaine !!!

D’autant que ces critères ne seront appliquées qu’en 2017 ce qui signifie une non lisibilité des années antérieures et une mise en œuvre effective sur 2 ans…

Toutes ces nouvelles données que vous imposez aux clubs seront bien difficiles à mettre en place. Les structures se plaignent de l’absence de discussion. Elles ne sont pas écoutées. Il y a un vrai décalage entre vos annonces et la réalité de ce monde sportif qui s’essouffle de vous interpeller.

Ces critères n’auront d’effet positif que s’il y a une réelle écoute des élus et une volonté affirmée d’échanges constructifs.

Nous vous demandons dans un premier temps, une simulation chiffrée de l’effet de ce dispositif sur les subventions des clubs sportifs grenoblois. Ceci pour avoir une idée des effets sur leur trésorerie. Mais aussi pour anticiper l’éventualité de baisses drastiques ou d’augmentations subites qui pourraient déstabiliser certaines structures.

Et dans un second temps, une évaluation du dispositif dès la première année de mise en œuvre afin de connaitre les perspectives sur les 2 années restantes du mandat.

Dans tous les cas, nous déplorons et sommes très inquiets de la baisse des subventions décidées par votre majorité.

Sacraliser financièrement certains domaines comme le milieu associatif, sportif et culturel aurait montré au moins aux grenoblois votre volonté de préserver ces outils si précieux et indispensable pour la cohésion et le bien-être social.

Nous voterons cette délibération mais néanmoins serons très vigilants sur sa mise en œuvre et sur les réponses à nos demandes.