Intervention de Patrice VOIR

Monsieur le Maire, Chers collègues,

Je voudrais à mon tour saluer les membres de l’atelier de projet, saluer leur travail, leur engagement.

Avec cette délibération, vous nous présentez votre plan d’action de lutte contre l’isolement des personnes âgées.

Dans l’énoncé de cette délibération, vous soulignez à juste titre que cela constitue un enjeu politique majeur est une préoccupation partagée par les Grenoblois et les Grenobloises de tous âges.

Nous ne pouvons que trouver un peu tardif la présentation de ce plan parce qu’il vient en toute fin de mandat.

Avec 20 % de sa population de plus de 60 ans, soit 32 000 personnes, et une progression de 1,4 % par an, avec l’arrivée à cet âge des générations du baby-boom, avec 50 % de personnes vivant seules dont 5000 personnes de 80 ans et plus les questions de dépendance, d’isolement, d’accessibilité sur lesquelles la ville de Grenoble a longtemps été innovante sont bien des enjeux majeurs.

Ce plan doit aussi répondre à notre avis à l’enjeu de la citoyenneté des personnes âgées pour l’instant mal prise en compte. Nous allons voter cette délibération qui enclenche une démarche.

Nous aurions aimé que soit joint à cette délibération véritable état des lieux. Il nous manque aussi à notre avis une délibération cadre qui rassemble toute la politique de la ville en direction des personnes âgées. Nous avons voté récemment la constitution du conseil des aînés puis la démarche « ville amie des aînés ».  Nous aurions aussi aimé voir mieux présentés les liens avec le Conseil Départemental qui est en charge des personnes âgées et de l’ensemble des acteurs en charge des personnes âgées.

Enfin, nous n’avons dans cette délibération aucun élément budgétaire sur ce plan ce qui nous semble regrettable mais nous allons le voter.