Intervention de Sarah BOUKAALA

Au vu de ce qui se passe depuis le mois de décembre et malgré les efforts du Président de la Régie pour nous tenir informés en tant qu’administrateurs, en tout cas au démarrage de l’affaire, là en ce moment il y a une forme de billard à trois bandes et je pense que ni le site, ni les salariés du restaurant ne le méritaient.

Il y a un jeu un peu dangereux entre en ce qui concerne les locaux et les salariés de dire pour l’ancien occupant « c’est pas à moi », pour la régie de dire « c’est pas moi non plus » et pou le nouveau  de dire « pas moi non plus ».

Donc à la fin, plus personne ne s’occupe de rien et là on a une forme de sortie de crise. Mais à quel prix pour les salariés ?  A quel prix pour l’image du site. On va quand même sur une fermeture de quatre mois.

C’est dommage que les choses se soient passées comme ça et qu’à un moment il n’y ait pas eu un positionnement plus fort de la régie notamment en ce qui concerne les salariés.

Je pense qu’ils ont payé une situation dont il n’était absolument pas responsables et au-delà du recrutement d’une nouvelle directrice, cela donne quand même une image très triste de ce qui s’est passé.

 

Intervention de Patrice VOIR

Une réaction aux propos de Monsieur MERIAUX.

Ce serait donc parce que l’état des lieux n’a pas été fait, que ce sont les salariés qui paient cash !

Se satisfaire du chômage partiel des salariés ?  Je trouve ça vraiment….

Vous me répondez à l’instant, Monsieur le maire, que c’est à cause d’un état des lieux qui n’aurait pas eu lieu  2010 que tout cela se passe.

Cela montre vraiment en quoi vous tenez les salariés ! Et vous vous dites de gauche !  Alors là franchement bravo ! Quel mépris pour les salariés !

 

Intervention de Marie José SALAT

J’ai posé la question en Commission Ressources concernant l’intitulé de la délibération et la façon dont la délibération est rédigée. Et notamment dans son premier alinéa où il est question d’une phrase très simple :  « Le contrat de travail qui lie le directeur actuel de la Régie du Téléphérique de Grenoble-Bastille a pris fin le 6 mars 2019. »

J’ai posé la question afin de savoir si cette personne était en CDD ou en CDI. On m’a répondu que cette personne était en CDI.

Par conséquent, j’ai posé la question de savoir si cette façon d’écrire les choses était correcte du point de vue du droit. Je ne suis pas sûr d’avoir eu la réponse en commission. Je voudrais savoir si on a vérifié les choses.

Par ailleurs, on nous demande de prendre acte d’une période concernant le recrutement de la Directrice par intérim du 1er février au 6 mars.

Nous sommes fin mars, donc c’est une période qui est aujourd’hui passée. Pourquoi n’a-t-on pas eu la possibilité d’avoir cette délibération au précédent conseil municipal ?