Intervention de Sarah BOUKAALA

Je souhaite intervenir concernant la convention pluriannuelle d’objectifs avec l’association PLEDGE.

Notre groupe était déjà intervenu au mois de mars 2019 lorsque la délibération actant le choix après l’appel à projets de cette association pour la gestion des sous-sols du Palais de l’université et donc de la gestion du « ciel » pour dire la même chose.

C’est-à-dire que nous sommes de moins en moins certains que cet appel à projets va pouvoir tenir dans le temps en termes juridiques.

Dire que nous n’avons toujours pas eu les informations que nous avions demandées sur le cout réel de la liquidation de la régie 2C suite à son annulation par le tribunal administratif en juillet 2018.

Dire que nous souhaitons savoir combien la ville a déjà dû mettre pour pouvoir compenser les licenciements qui avaient été déclarés nuls et non avenus.

Dire aussi que j’ai été un petit peu surprise des montants annoncés par l’association PLEDGE et les subventions attendues dans les prochaines années.

J’ai lu leur projet qui par ailleurs permet très intéressant, fourni, partenarial, structurant mais c’est vrai que quand là on vote 68 000 € pour le second semestre de l’année 2019, que pour l’année 2020 sont annoncés 82 000 € et que pour 2021 ce sont 100 000 €, on peut quand même s’interroger sur les capacités de la ville à pouvoir poursuivre des financements à cette hauteur-là.

Donc nous vous demandons de faire un vote séparé parce qu’on ne voudrait pas ne pas pouvoir voter pour le reste et notamment «  les compagnies Poétiques industries/Sylvie Guillermin »

Donc notre vote sera « NPPV » sur PLEDGE et « pour » sur le reste de la délibération.