Intervention de Marie Josée SALAT

Monsieur le Maire, Cher(e)s collègues

Je voudrais simplement compléter le propos de mon collègue Paul BRON.

Il nous a fallu attendre tout de même trois ans pour connaître vos intentions sur un sujet aussi sensible et important.

Trois ans, c’est très long pour connaître ces intentions et notre déception est liée au fait que les trois interventions des élus de la majorité ont été étonnamment courtes et succinctes. C’est surprenant parce qu’on a bien senti des interventions d’une tiédeur assez inhabituelle, le manque de punch, de détermination, d’exigence aussi est apparue tout à fait clair pour nous.

Ces trois interventions ont avant tout été des interventions techniques plus que politiques.

Le manque de précision, le manque de référence à un territoire qui a pourtant été à l’avant-garde de ces politiques et depuis fort longtemps.

Et d’ailleurs vous auriez pu faire référence à Hubert DUBEDOUT et à Jean GIARD qui ont porté ces politiques bien avant l’heure et qui ont donné la bonne tonalité à ces sujets-là.

Vous présentez votre stratégie comme si vous démarriez une page blanche, ce n’est pas le cas évidemment mais, autant le reconnaître, autant le dire, beaucoup de vos projets ont été initiés bien avant 2014.

Donc un plan stratégique qui de notre point de vue manque de souffle alors que l’enjeu du vieillissement de la population appelle des réponses autrement plus ambitieuses parce que nous le savons, des questions sociales, de santé, de solidarité se posent à nous et nécessitent une réponse encore une fois beaucoup plus ambitieuse.