Ayant appris avec consternation l’origine criminelle de l’incendie qui a détruit la salle du conseil municipal et rendu inaccessibles d’autres espaces de l’Hôtel de Ville,  notre Groupe condamne avec la plus grande fermeté et indignation cet acte ignoble.

En incendiant l’hôtel de ville des Grenoblois et le lieu des débats qui font la démocratie locale dans notre ville, c’est la République et ses valeurs qui ont été attaquées.

Et c’est la République à travers l’ensemble de ses acteurs qui doit répondre fermement et mettre un terme à la succession d’actes criminels inadmissibles qui depuis quatre ans  multiplient les incendies à Grenoble (théâtre Prémol, CCSTI, gendarmeries de Grenoble et Meylan, collège Villeneuve, France Bleu Isère, véhicules de la Métro, du CCAS …)

Nous attendons de l’enquête en cours qu’elle permette d’identifier rapidement les auteurs de cet incendie aux conséquences dramatiques pour tous les Grenoblois et Grenoble, et que ces criminels soient condamnés à de lourdes peines.

Alors que cet acte criminel et irresponsable aurait pu faucher la vie de salariés travaillant à l’hôtel de ville,  l’essentiel est qu’aucune victime n’ait été à déplorer et qu’aucun agent de la ville de Grenoble n’ait été blessé.

Nous tenons à assurer de tout notre soutien et de notre solidarité le Maire de Grenoble  et l’équipe municipale, l’ensemble du personnel de la ville et du CCAS dont l’activité est impactée par ce sinistre, ainsi que les organisations syndicales.