tetiere

Tribune de Groupe dans Gre.mag – Sécurité des Grenoblois : le Maire doit agir

Actes criminels et violences urbaines se sont multipliés à Grenoble depuis trois ans avec une accélération en  2017.

A l’instar du Théâtre Prémol et des locaux de l’AJAV incendiés en 2015, ce sont le collège Lucie Aubrac et la Gendarmerie de Grenoble qui ont dernièrement été touchés. De même après les nombreuses fusillades en pleine rue, dont deux fois devant des écoles, le récent mitraillage à la kalachnikov en milieu de soirée a provoqué la stupeur et accru l’inquiétude des Grenoblois.

Nous l’avons toujours dit : ce sujet est complexe et demande détermination et constance dans l’action. Tout renoncement ou hésitation entraînent l’embrasement que nous connaissons à Grenoble. D’où la nécessité de réaffirmer une volonté politique forte d’agir et de mobiliser tous les moyens et ce, en coordination avec l’Etat et les autres acteurs concernés.

Le Maire a l’obligation d’agir et d’engager tous les moyens humains et matériels nécessaires pour proposer aux Grenoblois un climat plus apaisé.

Cette mobilisation effective marquera un signal fort et devra se décliner sur tous les fronts :

  • réappropriation de l’espace public et restauration de la propreté et de la netteté  de celui-ci,
  • restauration des politiques publiques et réouverture des équipements publics des quartiers,
  • augmentation des effectifs de prévention et de médiation,
  • augmentation des effectifs et mobilisation des compétences et du savoir-faire des policiers municipaux,
  • armement et redéploiement de la Police Municipale en lien avec l’organisation des services de Police Nationale pour une présence optimale sur le terrain,
  • restauration de la vidéo-surveillance existante en 2014 et déploiement de celle-ci autour des bâtiments publics et autres lieux sensibles.

Nous demandons à nouveau un débat en Conseil Municipal avec l’ensemble des acteurs de la prévention et la sécurité publique afin de définir clairement les actions et moyens que la ville doit – elle aussi –  mettre en œuvre pour revenir à une ville réellement « apaisée ».

Reprendre le terrain perdu face à la délinquance prendra du temps. La gravité de la situation et l’urgence d’y répondre imposent à tous humilité, pragmatisme et réactivité.

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire