tetiere

Conseil municipal du 23 février 2015 – Question orale au Maire suite à la révocation de Mme Dioré

point d'interrogationMonsieur le Maire,

Le 4 Avril 2014, vous déclariez lors de votre discours d’investiture devant le Conseil Municipal :  » je serai un maire à l’écoute, un maire qui respecte, un maire qui rassemble par-delà les clans »…

Depuis, il est peu de jours où vos actes ne trahissent pas vos paroles et ou la crédibilité de vos belles promesses ne tend à se réduire un peu plus.

La récente révocation comme Directrice Générale de Madame Valérie DIORE, anticipant de façon transparente sur la rupture de son contrat de travail comme salariée de la Sem InnoVia et de la SPLA SAGES, est l’exemple même d’un esprit de clan détestable.

D’autres que vous ont accepté la responsabilité juridique d’y procéder. Mais vous en portez et porterez l’entière responsabilité politique.

Vous devez assumer, personnellement, que les conseils d’administration, présidés par Madame Maud TAVEL, votre Adjointe au personnel, avec les élus de votre majorité, ont procédé sans aucun motif à la révocation arbitraire et brutale de Madame Valérie DIORE.

Pendant près de 13 ans, Madame Valérie DIORE a accompagné et assisté les porteurs de projets et les élus de la ville, avec une compétence et un professionnalisme unanimement reconnus et appréciés, car dénués de toute interférence politicienne.

Madame Valérie DIORE doit être félicitée et remerciée d’une toute autre façon que vous le faites, pour avoir, à la tête de la Sem InnoVia et de la SPLA SAGES, piloté les opérations remarquables d’aménagement de la Ville de Grenoble: Bouchayer-Viallet, Presqu’ile, De Bonne, Flaubert, Chatelet, Beauvert, Vigny-Musset…

Cette révocation de ses fonctions de Directrice Générale qui anticipe sur une démission forcée ou un licenciement de son activité salariée a, de plus, été couronnée d’un communiqué de presse indigne, de Madame Maud Tavel, disant dès lors se réjouir « de pouvoir travailler avec Pierre KERMEN », sans le moindre mot de respect, à défaut de remerciements, à l’égard de Madame DIORE, pour la qualité de son travail pendant toutes ces années, au service de GRENOBLE.

Il est affligeant, enfin, de vous voir proposer, ce soir même, l’adoption de la « Charte Européenne pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans la vie locale », dans le temps même où vous révoquez, sans état d’âme, une femme extrêmement compétente, pour introniser un homme, dont le mérite notoirement connu est d’être de votre clan.

La réputation de GRENOBLE n’en sort pas grandie.

Monsieur le Maire, vous ne parviendrez jamais à vous justifier, tentez au moins de vous expliquer et de nous préciser les conditions de cette opération de reprise en main politique de la Sem InnoVia et de la SPLA SAGES :

• Quel objectif poursuivez-vous réellement en révoquant brutalement Madame Valérie DIORE de ses fonctions de mandataire social ?

• Quelle est votre intention ? Contraindre Madame Valérie DIORE à la démission ou un licenciement de ses fonctions en tant que salariée de la Sem InnoVia et de la SPLA SAGES. Pour quels motifs ?

• Quelles procédures, en évidente relation avec vous, ont été suivies et sont encore suivies, au sein des Conseils d’Administration, pour y parvenir (échanges avec les autres actionnaires, votes, procès-verbaux de conseils d’administration) ?

• Quelles garanties de compétence ont été prises pour procéder à la désignation de Monsieur KERMEN, comme Directeur Général des deux structures, alors qu’il s’agit d’un poste de très haut niveau justifiant d’une grande expérience ? Un comité de sélection avait-il été constitué par chacun des conseils d’administration de la Sem InnoVia et de la SPLA SAGES ; un appel à candidature avait-t-il été lancé ? Sinon, faut-il bien en conclure que c’est à votre pouvoir souverain que Monsieur KERMEN doit sa nomination ?

Jérôme Safar

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire