tetiere

Communiqué de presse – La baisse de 70% de la subvention du CD 38 à l’AGECSA met en péril ce formidable outil


Les soins dispensés à plus de 17500 personnes suivies par les 5 centres de santé  de Grenoble sont aujourd’hui mis en péril par la décision du Conseil Départemental  de faire chuter sa subvention à l’AGECSA de 548 491 € à 156 000€ 

Implantés dans les quartiers « Politique de la Ville » (Mistral, Abbaye, Villeneuve et Vieux Temple) de Grenoble, créés à l’initiative d’Hubert Dubedout et du secteur mutualiste,  les centres de santé sont une spécificité grenobloise symbole de la tradition d’innovation sociale et assurent depuis 43 ans une offre de soins de proximité dans les quartiers
Reconnu comme un exemple au plan international par l’OMS en 2005, ce modèle a démontré son intérêt social et son efficacité par sa capacité à assurer la prise en charge globale des patients, du sanitaire au social, par des praticiens opérant dans des équipes pluridisciplinaires
La Ville de Grenoble a au cours des derniers mandats réaffirmé son soutien et pérennisé la présence des centres de santé et lancé en 2011 la réalisation de nouveaux bâtiments, à  Mistral et Baladins, pour accueillir les centres de santé.
En cette période où les plus fragiles sont les plus touchés par les problèmes de santé, il est important de poursuivre les efforts, et que, toutes les collectivités (Ville de Grenoble et Conseil Général de l’Isère) et les partenaires (CHU, CCAS et Assurance maladie) continuent d’apporter un soutien fort à l’AGECSA.
Nous demandons à la municipalité de Grenoble d’intervenir auprès du Conseil départemental pour qu’il maintienne sa subvention au niveau de 2016.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire