tetiere

Conseil municipal du 26 mars 2018 – Projet de rafraîchissement de la place Victor Hugo

Intervention d’Anouche AGOBIAN 

La place Victor Hugo est LA place centrale de Grenoble. Malgré de récentes déclaration cette place a toujours était depuis plus de 100 ans, un lieu de flânerie, de balades et de rencontres. Elle est de par sa centralité, à bien des égards, une place récréative et divertissante. Une place de rendez-vous, une place ou on prend le temps de discuter et de se poser. Un place de passage ou de riverains, une place qui vit au rythme des grenoblois. Des lycéens aux retraités, de la nounou aux banquiers chaque grenoblois a sa manière d’utiliser cette place emblématique de notre centre-ville.

Alors, lorsque nous avons appris, une fois de plus, grâce à un article de la presse locale que vous aviez décidé de délier les cordons de la bourse municipale afin de rafraichir ce lieu, nous avons était à la fois satisfaits et stupéfaits.

Satisfaits parce que nous ne comprenions pas pourquoi ce projet pourtant au cœur du centre-ville n’avait pas été inclus dans le projet initial. Il est difficile de penser que la Place Victor Hugo soit un espace périphérique au périmètre du projet CVCM comme vous l’écrivez dans l’introduction de votre délibération.

Cette réflexion vaut d’ailleurs aussi pour la Place Grenette. Les rafraichissements et embellissements de ces deux places centrales auraient pu être appréhendés d’une manière tout autre notamment dans la démarche d’une réelle concertation avec les grenoblois.

Et peut-être qu’en y réfléchissant plus globalement, vous auriez pu dans ce même périmètre appréhender et moderniser dans son ensemble la Place Victor Hugo, la Place Grenette mais aussi le Jardin de ville qui restera le grand oublié de ce CVCM…

Stupéfaits aussi, par la rapidité de cette décision alors que les travaux effectifs ne sont prévus que pour le second semestre 2019. Du coup, à la hâte vous organisez une information aux riverains… encore un merci à la presse locale qui est une réelle source d’informations pour qui ne gravitent pas dans votre premier cercle !!

Nous aurions apprécié pouvoir lire dans cette délibération ne serait-ce qu’une phrase sur l’intérêt que les riverains ont manifesté pour ce projet, en venant nombreux un lundi soir de grand froid, assister à cette réunion publique d’information.

Ces mêmes riverains qui ont émis bon nombre de questionnements. Les thèmes désormais récurrents aux Grenoblois ont été abordés. La propreté urbaine, la lutte contre les tags, les trottoirs glissants, les toilettes publiques nauséabondes, l’affichage libre, la durée des travaux (devant certains commerces étalés sur plus de un an !!), l’abatage des arbres, et leur remplacement par des essences moins alpines. La forme du nouveau mobilier urbain moins adaptés aux personnes âgées, le délicat problème de l’errance urbaine … l’insécurité et les nuisances notamment nocturnes qui en découle pour de nombreux riverains.

A ce propos, durant les échanges, M. Back élu de secteur, a parlé d’une étude qui montre que depuis 2014 l’errance urbaine a très nettement baissé à Grenoble. Nous serions très intéressés de pouvoir lire cette étude. Je vous remercie donc M. Back de bien vouloir nous la faire parvenir. Nous pourrons ainsi la comparer à certains chiffres qui malheureusement disent le contraire.

Pour conclure, nous serons très attentifs concernant la prise en compte des interrogations des riverains dans les différentes phases de l’élaboration de ce projet.

Nous serons également très attentifs à ce que vous ne profitiez pas de ce rafraichissement pour imposer à nouveau un élargissement du plateau piéton dont les limites périphériques ont été définies à la Métro lors du vote du projet CVCM.

Nous voterons donc cette délibération tout en restant vigilants sur l’ensemble des points abordés.

, , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire