tetiere

Conseil municipal du 26 mars 2018 – Collaborateurs occasionnels bénévoles

Intervention de Patrice VOIR

Cette délibération nous pose quelques questions.

D’abord une question de principe. Pour le marxiste que je suis tout travail mérite salaire.

Le bénévolat pour les associations, c’est quelque chose qui peut se comprendre, mais quand il s’agit d’une grande collectivité comme la Ville de Grenoble, ça pose une autre question sachant que je trouve que le bénévolat est quelque chose de très bien, nous sommes tous des militants, nous ne sommes pas contre le bénévolat mais là ce n’est pas la même chose.

Ce n’est pas la première fois que vous présentez ce type de délibération, c’est même la sixième,  la dernière c’était en octobre novembre 2017 et il s’agissait alors du réseau des bibliothèques.

Alors je comprends bien que l’embauche de travailleurs gratuits correspond à vos réticences concernant l’embauche, mais si une ville en transition c’est une ville qui promeut le travail gratuit, nous ça nous pose des questions.

Reste que cette délibération est floue.  On voudrait savoir s’il y a eu un passage en CTP et si c’est le cas quelle est la position des organisations syndicales ? Quid des liens hiérarchiques pour ces travailleurs gratuits ? Leurs relations avec les CCI ? Nous souhaitons la communication de la liste de ces bénévoles et pour finir vont-ils bénéficier tout comme HP d’une déduction fiscale et d’un logo avec leur nom ?

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire