tetiere

Conseil Municipal du 26 septembre 2016 – Grenoble bientôt labellisée Ville d’Art et d’Histoire

jerome-safar-cm-26-09-2016Intervention de Jérôme SAFAR –

On veut nous faire croire ce soir qu’il y a un suspense à obtenir la labellisation. Il n’y a aucun suspense. À partir du moment où nous avons monté le dossier, il a été réfléchi avant 2013 et initié en 2013, il est quand même rarissime qu’un dossier soit refusé.

Donc, j’espère M. le Maire, et je le pense, que les services de la ville ont travaillé avec les élus pour faire en sorte que nos atouts, et Mme JULLIAN les a soulignés, puissent nous permettre d’obtenir ce label qui est important pour la ville pour son rayonnement et pour le tourisme.

Il y a deux choses que je souhaite souligner ce soir. Au-delà du patrimoine bâti qui a été évoqué, il serait intéressant de voir comment le patrimoine remarquable que constitue le Stade des Alpes sera valorisé au moment du passage devant la commission d’audience sur la labellisation.

Il y a un autre élément qui, lui,  est constitutif de notre patrimoine depuis environ une cinquantaine d’années, c’est celui de l’art sur l’espace public.

Parce que nous sommes une des rares villes de France à pouvoir nous en enorgueillir d’avoir sur l’espace public à disposition du regard des uns et des autres une multitude et une diversité d’oeuvres artistiques qui a souvent fait exemple dans d’autres collectivités en France à partir des années 80.

Et du coup, c’est vrai, qu’on tombe sur la difficulté de l’entretien du patrimoine. On peut regarder les comparaisons avec les villes de la Région. Il y a deux choses qui ont « boosté » l’entretien du patrimoine de ces villes.  Parfois le classement UNESCO comme patrimoine mondial ce qui a été le cas de Lyon. Parfois, et ça n’a pas été négligeable non plus, la mise en place de dossiers de financement à l’échelle européenne qui ont permis justement l’obtention de cette labellisation UNESCO qui est loin elle aussi d’être anodine.

Alors pour nous, c’est un bon dossier, et pas seulement parce qu’il a été initié avant 2013.

Il aura des incidences économiques positives. On peut dire ici ce qu’on veut, cela développe le tourisme même si c’est un tourisme de passage et après tout il faut aussi jouer cette carte-là d’une nuitée, de deux nuitées, et même si certains visiblement n’ont pas mis les pieds depuis fort longtemps au Musée de Grenoble pour l’appeler encore « Musée d’art contemporain » ce qu’il n’est pas seulement, il y a aussi un patrimoine géré par le Conseil départemental à Grenoble et dans l’immédiate ceinture grenobloise, je veux parler ici de Vizille mais aussi évidemment de Sainte-Marie et du Musée Dauphinois qui constituent des atouts absolument considérables.

Et, je terminerai là-dessus, parce que je partage votre point de vue M. le Maire, le malaise que j’ai ressenti en entendant Mr BREUIL à ce point dénigrer sa propre ville.

Qu’on soit en désaccord entre nous,  nous sommes avant tout des élus grenoblois et nous ne pouvons pas et nous ne devons pas attaquer notre ville ici comme vous l’avez fait M. BREUIL  en donnant à penser qu’elle n’a aucune valeur aucun intérêt historique patrimonial à faire valoir alors que c’est tout le contraire.

Et y compris le patrimoine du XIXe et du XXe siècle qui ne vous plaît peut-être pas mais qui aujourd’hui permet à des villes en Europe d’organiser des circuits touristiques très performants.  Et je le dis d’autant plus que c’est insupportable d’entendre cette espèce de snobisme qui fait que dès qu’on est à Barcelone, à Bruxelles, à Londres, on s’émerveille sur ce patrimoine du XXe siècle et que l’on est pas capable de regarder ce qu’à Grenoble, il y a aussi en termes de patrimoine qui est aussi notre histoire, notre richesse et qu’il faudrait quand même arrêter de dénigrer et plutôt essayer de valoriser.

Et je termine en disant que derrière ce dénigrement d’un patrimoine et d’une histoire,  ce sont des habitants, ce sont des commerçants, ce sont des chefs d’entreprise, ce sont des fonctionnaires qui travaillent pour la culture que vous avez dénigrés publiquement Mr BREUIL et ce n’est pas normal.

 

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire