tetiere

Conseil municipal du 18 décembre 2018 – Projet Esplanade

Intervention de Jérôme SAFAR

Pascal CLOUAIRE a fait l’effort d’une intervention qu’il fallait écouter avec attention.

Mais, je voudrais lui dire qu’évidemment la nécessité de contradiction ici est inhérente au fonctionnement de l’assemblée, Monsieur le maire vous l’avait dit tout à l’heure sur le budget.

Il y a quand même quelque chose de frappant, c’est qu’elle s’alimente de rencontres avec les habitants et pas des moindres qui eux considèrent qu’ils n’ont jamais eu cette reconnaissance de la contradiction comme étant porteuse d’amélioration ce qui ne veut pas dire en effet que tout doive être approuvé et que vous n’ayez pas à faire des choix, c’est un premier point.

Le deuxième point, c’est que ces habitants critiquent extrêmement fortement les conditions d’information telles qu’ils les ont ressenti et constaté tout au long du déroulement du projet jusqu’à cet après-midi,  puisqu’il leur a été proposé de leur présenter le plan guide qui sert de base à la délibération de ce soir à 16h30 cet après-midi, c’est-à-dire 1h30 avant notre conseil municipal.

Donc, j’entends ce que vous dites mais il y a aussi à entendre que quand on évoque une problématique de méthode lourde et que celle-ci est de nature  à remettre en cause la notion de co-construction, de concertation et donc de démocratie,  c’est pas nous qui sommes en cause, nous nous sommes ici élus désignés par un nombre d’électeurs donné. Vous vous êtes la majorité, nous nous sommes les oppositions.

Ceux qui sont en cause ce sont les habitants d’abord, ceux qui sont ici dans la salle et ceux qui nous regardent ou qui ne nous regardent plus beaucoup d’ailleurs sur le site Internet de la ville et qui très sincèrement ne vivent pas ce que vous venez de dire Mr CLOUAIRE, ne le ressentent pas de cette façon-là.

C’est donc un problème qui se pose à vous Majorité municipale et à nous tous parce que si l’issue d’un dossier comme celui-ci qui est quand même un dossier d’avenir pour la ville parce que c’est une entrée de ville majeure, donne lieu à une catastrophe en termes de ressenti de concertation, de démocratie et c’est encore pas nous qui devons être pris comme étalon puisque nous sommes l’opposition et que vous pouvez évidemment suspecter nos arrière-pensées éventuelles.

Si cette contradiction-là reste le seul étalon entre nous et que vous n’entendez pas que la contradiction que nous portons est issue des échanges et des informations que nous avons eues avec des habitants, alors tout ce que vous venez de dire et qui méritait encore une fois d’être écouté parce que je pense que c’est en effet pour beaucoup de points au centre de ce qui fait problème depuis un bon moment au sein de cette enceinte, alors tout ce que vous venez de dire, excusez-moi,  perd son sens.

Il faut admettre que même vos oppositions dans leurs postures apportent aussi cette contradiction que vous n’avez pas voulu entendre ce soir de vive voix et qui aurait sans doute été plus forte et à laquelle finalement vous auriez pu répondre tout à fait dans le sens de ce que vous dites, c’est-à-dire en enrichissant le débat.

Et bien ce soir vous avez fait le choix collectif de ne pas enrichir le débat, de nous laisser entre nous et de donner cette impression en effet d’une bataille de chiffonniers un peu dommageable tout de même pour un dossier de cette taille-là.

, , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire