tetiere

Conseil municipal du 18 décembre 2017 – Minatec Cession des actions

Intervention de Marie José SALAT

Monsieur le Maire, Cher(e)s collègues

Je ne pensais pas intégrer le débat pour les raisons que vous pouvez deviner mais néanmoins j’aimerais quand même apporter au moins deux précisions.

La première, c’est qu’en effet lorsque nous avons présenté le projet de délibération en commission à la Métro début décembre 2017, nous n’avions pas présenté le prix de la vente de ces parts. Et nous avons expliqué pourquoi à ce moment-là.

Vous n’avez pas eu l’occasion Monsieur le Maire d’entendre la réponse puisqu’en effet vous êtes arrivé en commission économie à 8h30 et vous êtes parti  à 8h45, donc juste le temps de déclarer que cette libération n’avait pas de sens puisque les parts de la SEM étaient déjà vendues à la Région.

Vous n’avez pas pu entendre l’argument et les raisons qui ont fait qu’on n’a pas pu préciser le prix puisque nous étions en effet dans l’attente d’une estimation au plus juste prix de ces parts et nous l’avons expliqué.

Quel était le degré d’urgence à vendre ces parts lorsque l’on sait que dans toute dépense publique, quelle que soit la somme, il y a un processus de décision qui peut être assez long et d’ailleurs lorsqu’on engage une dépense dans un délai très court on nous reproche généralement de ne pas avoir suffisamment étudié les choses.

Comment vouliez-vous que, au niveau de la Métropole, nous puissions imposer cet achat au prix que vous demandiez sans avoir sollicité l’ensemble des groupes de la majorité, en avoir parlé aussi avec l’opposition.

Bref faire les choses à peu près normalement selon un rythme à peu près normal.

La deuxième chose que je voulais c’est que la Métropole n’est pas restée 18 mois sans rien dire. C’est un mauvais procès qu’on lui fait là.

Je rappelle que la métropole existe en tant que telle avec le statut de métropole depuis le 1er janvier 2015 donc cela fait bientôt trois ans certes mais savez très bien aussi puisque beaucoup d’entre vous êtes vice-présidents. Vous êtes particulièrement engagés dans cette métropole, vous savez que beaucoup de choses ont été faites en moins de trois ans.

Et Christophe FERRARI  vous a répondu Monsieur le Maire au courrier que vous lui avez en effet envoyé en décembre 2016 pour lui proposer la vente de ces parts.

Christophe FERRARI vous a répondu en mai 2017 effectivement pour vous dire que nous étions intéressés par l’achat de ces parts mais que nous souhaitions prendre un certain nombre de précautions, et c’est tout à fait normal lorsque l’on est dans une collectivité de ce type de prendre un certain nombre de précautions pour acheter des parts et surtout pour en connaître le juste prix.

Voilà tout simplement donc la métro n’est pas restée 18 mois dans le silence le plus complet.

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire