tetiere

Conseil municipal du 18 décembre 2018 – Projet Esplanade

Intervention d’Anouche AGOBIAN

Le projet esplanade est un projet stratégique important et déterminant pour Grenoble et ses habitants, notre groupe regrette qu’il ait fallu attendre aussi longtemps dans le processus de construction et d’élaboration pour en débattre en Conseil Municipal et qu’il ait fallu demander une présentation du projet en commission pour permettre aux groupes d’opposition de prendre connaissance de son état d’avancement.

Tout cela est bien dommage, car ce projet aurait mérité que nous puissions lui consacrer un temps à la hauteur de l’enjeu.

Reprenons l’historique pour que tout le monde comprenne bien les différentes étapes.

En 2015 : vous lancez la démarche en missionnant l’atelier UBUNTU pour réfléchir à la méthode de concertation. « Cela devrait aboutir à un schéma d’intention urbaine pour fixer les grandes orientations d’aménagement du quartier ».

Vous avez associé des habitants, des Unions de Quartier, des associations. Il y a eu de très nombreuses réunions.

Cela a abouti au premier trimestre 2016 à une Charte qui pouvait prétendre être une base solide de travail.

Mais visiblement cela ne vous convenez pas puisqu’en avril 2016 : vous recrutez le cabinet HDZ un nouveau cabinet d’urbaniste, et La Charte passe définitivement à la poubelle !!

Et vous repartez à nouveau à zéro.

Vous imposez 7 « invariants » c’est-à-dire des sujets qui ne sont pas soumis à discussion, HDZ fait des compilations d’avis et présente 3 scénarios dans lesquels les habitants ne se sont pas retrouvés.  Et ils vous l’ont fait savoir vigoureusement. Mais à chacune de leurs relances, ils n’avaient qu’une fin de non recevoir !!

Et puis arrive ce conseil municipal  ou vous nous présentez, au bout du compte, ce plan guide que les associations et les Unions de Quartier ont découvert la semaine dernière avec stupeur.

Bref une grande confusion et une impression de travail bâclé et de temps perdu. Mais surtout vous avez réussi à créer chez les usagers du quartier la désillusion de la concertation !! Grace à vous, toutes ces personnes ne croient plus à la capacité d’écoute des politiques !!

Il est regrettable que vous n’ayez pas accepté de répondre favorablement à la demande de l’union des habitants et des commerçants de s’exprimer ici ce soir.

Je voudrais juste rappeler qu’à la présentation du projet portée par la précédente municipalité le conseil consultatif de secteur 2 avait eu la possibilité d’exprimer son point de vue, dans ce cadre,

M. Habfast du CCS2, et aujourd’hui membre de la majorité municipale, avait eu lui, la possibilité de s’exprimer.

Cela étant dit comment aborder ce volumineux projet en démontrant aux grenoblois votre capacité à faire le contraire de vos promesses de campagne. Parce qu’on peut le dire ici ce soir, si nous vous laissons mener à terme ce projet, ce n’est ni plus ni moins l’asphyxie de notre ville que vous êtes en train de construire.

Et s’il y avait un sujet pour démontrer que votre co construction n’est qu’une longue litanie d’esbroufe, c’est bien celui-ci …

Vous ne concertez pas ! Vous demandez de choisir entre 3 scenarios avec une liste d’invariants longue comme une nuit sans fin !! En arguant toujours le même slogan : « les invariants sont les choix de la municipalité et nous les assumons !!! »

Phase intense .. Maison du projet …. Les Cafés de projet .. Le triporteur … Tout cela ne sont que des concepts !!!

Vous imposez in fine ce que vous aviez programmé !!!

Il faut ce soir que vous l’entendiez « Jamais votre projet ne se réalisera !!! »  Notre détermination d’élus, la détermination des collectifs d’habitants et commerçants ne vous laissera pas saccager ce quartier emblématique de notre ville.

Alors, il est vrai que le projet de l’ancienne municipalité pouvait être encore retravaillé sur certains aspects. Mais 3 ans d’études, 3 ans concertation, semblaient un bon point de départ pour offrir à ce quartier de l’Esplanade une dimension autre que celle que vous proposez !

Ce projet devait apporter un cachet et une intégration au centre-ville complètement ignoré aujourd’hui. Mais encore une fois vous aviez dogmatiquement décidé de casser le précédent projet durant votre campagne en insinuent de fausses vérités … Il faudrait d’ailleurs que nous puissions avoir le juste prix de tout ce qu’a couté l’annulation du projet DE PORZAMPARC et toutes ces nouvelles études et diagnostics. Car la facture s’alourdit dangereusement.

La densité urbaine. Voila un grand sujet qui a beaucoup fait parlé.

Quoique qu’il arrive, Grenoble reste et restera une ville dense, elle y est contrainte par son environnement géographique. Mais il y a différentes façons de la traiter. Vous vous êtes promis aussi d’être exemplaire sur ce sujet.

Et finalement qu’est-ce que l’on retrouve dans ce plan guide, la construction de 650 logements sur un tènement de 4 hectares. OK mais le projet de Portzamparc prévoyait la construction de 900 logements sur 8 hectares. La comparaison est facile. Avec le critère nombre de logements par hectare votre projet est bien plus dense que le précédent. Je sais que vous allez contester ce chiffre  en prenant d’autres critères alambiqués. Mais le fait est là.

Comment voulez-vous construire et éviter la densité en conservant la grande esplanade, c’est très clair sur le plan du quartier. Cet espace prend toute la place. Mais c’est une promesse de campagne, sans doute prise dans la contestation du projet précédent mais bien encombrante maintenant.

La densité ne se mesure pas seulement à un nombre de logements à l’hectare mais aussi à un certain respect de la qualité de vie en ville. Qu’en est il des équipements publics. Vous attendez plusieurs milliers d’ habitants sur ce quartier, de quels services de proximité vont-ils pouvoir profiter. Vous n’avez prévu aucun équipement public. Pourtant il y aura besoin d’écoles, de crèches, d’équipements sportifs, d’équipements culturels. Ou les enfants vont-ils aller à l’école, à Simone Lagrange par la passerelle ? Cette nouvelle école est elle dimensionnée pour les accueillir ?.

Parlons maintenant de la destruction de la Petite Esplanade.

Faut-il rappeler que ce site est une couronne classée et du domaine public …

Mais cela ne semble pas vous posez de problème au regard de l’abattage par vos soins de ce majestueux Catalpa arbre emblème du quartier datant de l’époque napoléonienne qui fut abattu au petit matin sans état d’âme pour l’implantation temporaire de la Maison du projet !!!

Dois-je vous rappeler ici que les pièges carbone sont essentiellement apportés par les arbres les plus anciens !!!

Vous continuez à manipuler l’opinion publique à coup de spots publicitaire sur le nombre d’arbres que vous plantez … mais plus aucun grenoblois n’est dupe, ce que vous avez fait sur Lesdiguières l’été dernier alors qu’il faisait plus de 40° est intolérable !!

Et nous ne vous laisserons pas recommencer !!

Et vous osez encore nous parlez de lutte contre les ilots de chaleur !!!

Votre projet détruit ni plus ni moins la petite esplanade ! Et vous y implantez une très grande partie du foncier.

En réalité vous imposez la petite esplanade comme un invariant donc pas discutable par les collectifs d’usagers. Cet espace devait devenir le cœur du quartier, l’endroit où on se voit, on parle, on échange … l’endroit où on flâne, ou on respire et ou on s’amuse !!! Cet endroit arboré ou on prend le frais en été et ou la vie s’organise. Cet espace a la dimension sociale de place du village !!

Vous êtes passé totalement à côté de l’esprit voulu par les habitants !!

Même s’il est à noter la prise en compte de certaines préconisations des habitants et commerçants, cette nouvelle version du projet en l’état suscite encore bon nombre de craintes amplement justifiées. On notera par exemple que l’Intermarché restera sur son emplacement actuel mais que le propriétaire devra trouver des solutions avec un promoteur parce qu’au dessus vous implantez un immeuble et qu’en dessous il y aura un parking privé !!

Venons-en au problème de la circulation et du stationnement du projet Esplanade

Ces deux sujets majeurs ne sont pas traités à l’échelle de la métropole, Ce que vous niez, mais c’est très étrange parce qu’aucun élu des communes limitrophes ne semblent avoir participés à des réunions.

Vous supprimez immédiatement les places de parking sans vous souciez des usagers. Il n’y a aucune réflexion globale à ce niveau. Et ce que vous préconisez est totalement sous dimensionné !!

Vous nous dites durant la réunion d’information aux élus d’opposition que la Métro devra créer plus de parking relais en amont à St Egrève, à Saint Martin le Vinoux ou au Fontanil mais où, comment et quand ça on ne le sait pas !!

Il est important de rappeler que le parking de l’esplanade est très utile aux commerçants et à leurs salariés, ainsi qu’à leurs clients venant des quatre coins du territoire et qui trouvent un stationnement pratique et peu onéreux pour rejoindre le centre-ville à pied !!

Avez-vous estimé le manque à gagner pour les commerçants de Grenoble de se priver de cette clientèle ??? Alors qu’ils subissent déjà votre cœur de ville !!

Dans votre plan guide, il y a la création d’un pont piétons / cycles alors qu’il aurait fallu surtout un pont Nord pour délester une partie des véhicules sur la Presqu’île.

Ce pont aurait pu desservir les quartiers Centre-Ville, Jean Macet, les Quais, Europole, et le Pole Gare et ainsi créer un lien mais surtout déviez une partie du flux de véhicules, alors qu’en l’état tout se condense sur la route de Lyon et la Porte de France !!! On passe de 8 000 voitures à plus de 10 000 voitures/jour sur la route de Lyon !!!

En réponse à cela vous vous basez sur la baisse de la circulation automobile d’ici à 20 ans mais entre aujourd’hui et 2038 .. il se passe quoi ?? Comment font tous ces usagers pour entrer dans Grenoble !!

En conclusion, nous pouvons dire que ce projet est bien trop grand pour vous.

Vent debout contre le premier concept, fustigeant le manque de concertation et la densification du projet, vous êtes aujourd’hui à bout de souffle.

Dans la précipitation vous imposez à la Ville et vendredi à la Métro un plan guide que l’ensemble des acteurs refusent et contestent !! Mais enfermé dans vos convictions vous foncez tête baissée en ignorant totalement ces grenoblois, qui eux vivent et travaillent dans ce quartier !!!

De petits pas de côté en petits renoncements vous avez créez beaucoup d’insatisfaction chez ceux qui vous soutenaient hier. Mais plus généralement l’opinion publique a bien compris que vous avez trahi beaucoup de vos engagements de campagne sur ce sujet aussi.

Nous voterons bien entendu contre cette délibération ainsi que toutes celles se rapportant au projet de l’esplanade !!

, , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire